Edinburgh's Hogmanay 2019

    1 janv. 2019       |       5 commentaires

J'ai eu l'immense chance de fêter l'arrivée de la nouvelle année dans mon pays favoris, et dans ma ville préférée. À la maison, comme j'aime le dire.
Musique, vikings, feux d'artifice, et belles rencontres. Aujourd'hui, je vous emmène à Edinburgh pour célébrer Hogmanay comme les écossais-es !

Flâner dans les rues et le marché de Noël


Un énorme marché de Noël prend place à Princes Street Gardens. Quelques manèges vous offrent l'occasion de découvrir la ville avec une vue panoramique : la grande roue ou le Star Flyer, pour les plus courageux·ses. La patinoire, autour de Melville Monument, vous fait tournoyer à St. Andrew Square. Noël est partout à Edinburgh !

La ville est si belle, comme à son habitude. Mais elle l'est encore plus à cette période de l'année, habillée de ses lumières festives.
Le soleil se lève vers 9h00 et se couche à 15h30 environ. Alors autant vous dire que vous pouvez profiter à fond des rues illuminées pour flâner tranquillement.

///////////////////////////////////////////////

Edinburgh torchlight procession : la descente aux flambeaux


Ici, les festivités du Nouvel An durent... 3 jours ! C'est ça, le célèbre Hogmanay.

Et c'est avec la descente des flambeaux que tout commence, le 30 décembre. Vous avez le choix : participer à la procession en achetant votre ticket (à £13) et porter votre torche, ou regarder le défilé sur le Royal Mile.
J'ai longuement hésité... Mais pour cette année, j'ai préféré regarder la marche. Sans regrets !

L'excitation est générale. À 19h00, les tambours résonnent sourdement. Les vikings arrivent, ça y est ! Suivis par des milliers de personnes portant un flambeau, ils défilent sous nos yeux. C'est à couper le souffle. C'est à la fois magique et magnifique. Il faut le voir pour y croire. Et croyez-moi... J'en ai les larmes aux yeux en écrivant ses mots.
Petits et grands défilent nos yeux ébahis. Toutes et tous se dirigent vers Holyrood Park, accompagnés par des pipers et plusieurs groupes de musiciens. Le grand final se trouve au pied d'Arthur Seat où les quelques 20 000 participant·e·s vont se rassembler et former une gigantesque carte de l'Écosse.

En fin de soirée, après un concert (gratuit) dans le parc, c'est l'heure du feu d'artifice, tiré depuis Calton Hill. Un avant-goût majestueux avant celui du 31 décembre.

///////////////////////////////////////////////

Candlelit concert ou Street Party ?


Vous l'aurez remarqué, on ne s'ennuie pas à Edimbourg. Encore moins pendant Hogmanay ! Si vous voulez faire la fête, direction la Street Party ! Cette année, Sarah, du blog French Kilt, y est allée pour profiter des nombreux concerts.
Comme moi, elle avait un peu peur du nombre de participants sur place. Mais pas de panique, elle confirme que l'on peut se déplacer avec facilité ! Pour l'occasion, Princes Street est entièrement piétonne, mais accessible avec un bracelet seulement. C'est à garder en tête si vous devez rejoindre certains endroits d'Old Town. Le petit guide édité pour le festival vous aidera à vous y retrouver.

Vous pouvez également opter pour le concert dans les Princes Street Gardens et accueillir la nouvelle année avec le feu d'artifice, aux premières loges, sous le château. À moins de vouloir vous défouler durant le ceilidh, sous le château.
Dans la cathédrale St Giles, c'est une tout autre ambiance avec un concert aux chandelles.

Pour ma part, j'ai profité de ma soirée pour traîner dans les rues, et aller au Dishoom (rien de mieux que son restaurant préféré pour terminer l'année en beauté). Avant de monter sur Calton Hill...

Feux d'artifice et Auld Lang Syne


Vous vous demandez sûrement : « Quel est le meilleur endroit pour admirer le feu d'artifice ? »
Il est tiré depuis le château, qui lui-même domine la ville depuis la colline sur laquelle il est construit. Si vous pouvez voir le château, vous verrez donc le feu. Ou plutôt devrais-je dire LES feux.

Trois feux d'artifices précèdent celui de minuit. À partir de 21h00, et toutes les heures donc, un court feu est tiré. Sans compter les innombrables autres qui illuminent le ciel, tirés par les habitants.
Cette fois-ci, j'ai décidé de grimper sur Calton Hill pour admirer le spectacle qui promet d'être grandiose. Accompagnée de plus d'une centaine de personnes, j'ai attendu pendant une petite heure. Et le moment tant attendu est enfin arrivé.

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1...

Une explosion de couleurs, de "happy new year!", de bouchons de champagne, d'éclats de rire, ... La nouvelle année est là, et c'est la façon la plus merveilleuse que de l'accueillir ici, dans le froid, entourée d'inconnu·e·s, à chanter la célèbre chanson 'Auld Lang Syne'.

Auld Lang Syne

‘Should auld acquaintance be forgot,

And never brought ta mind?

Should auld acquaintance be forgot,

And auld lang syne?’

 

‘And here's a hand, my trusty fiere,

And gies a hand o’thine

We'll take a right guild wullie-waught,

For auld lang syne’

 

CHORUS

‘For auld lang syne my dear,

For auld lang syne –

We'll take a cup o’kindness yet

For auld lang syne’

REPEAT CHORUS x2

‘For auld lang syne my dear,

For auld lang syne –

We'll take a cup o’kindness yet

For auld lang syne’

5 commentaires:

  1. Merci pour ces belles photos, comme toujours ça donne vraiment envie <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle Salomé ! 😍 Tu es beaucoup trop adorable. Merci, merci, merci.

      D'ailleurs, je vais éditer tout de suite les photos que j'ai faites à l'Elephant House ! 😊 ⚡

      Supprimer
  2. Je crois que c'est le plus bel article que tu aies écrit sur l'Ecosse. Pour moi qui vis majoritairement la nuit, qui suis une fan de paillettes, une passionnée des viking et qui ai une fascination maladive pour le Feu, c'est juste magnifique. Quand j'étais à Edimbourg, c'était juste avant Noël et j'avais adoré les lumières de la ville. Mais là, c'est l'apothéose, le summum de la beauté. Tu m'as demandé il n'y a pas longtemps quelle était la ville la moins pire pour moi, et je crois que c'est à Edimbourg (ou Prague?) que j'ai pensé.
    J'adorerais faire la fête avec toi dans un pub écossais, quand tu vivras "à la maison" ;) Je t'embrasse ♥
    PS : tes photos sont sublimes, les points de vues, les constructions et les profondeurs de champ. Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh, merci Marion ! ❤ Ça me touche tellement.

      Je dois avouer que j'ai eu du mal à l'écrire sans fondre en larmes. Hahaha. 😂
      C'était tellement beau et magique. Grandiose !
      Ça sera avec grand plaisir, de faire la fête avec toi, "chez moi". 😉 ❤

      Merci encore ! Mille fois !
      Je t'embrasse fort !

      Supprimer
  3. Merci pour ce reportage festif et coloré , Clémentine : on ne parle bien que de ce qu'on aime !

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite ! N'hésitez pas à me laisser un petit message, j'y répondrai avec grand plaisir. xx